Nerfs du bassin

Le bassin est principalement innervé par les nerfs spinaux sacraux et coccygiens ainsi que par la partie pelvienne du système nerveux autonome. Les muscles piriforme et coccygien forment de chaque côté un plan musculaire sur lequel reposent les plexus nerveux sacral et coccygien. Les branches ventrales des nerfs S2 et S3 émergent entre les digitations de ces muscles.

La branche descendante du nerf L4 se joint à la branche ventrale du nerf L5 pour former le volumineux tronc lombo-sacral. Celui-ci descend au contact de la face antérieure de l'aile (aileron) du sacrum puis se joint au plexus sacral.


RÉSUMÉ

En progressant de la profondeur vers les plans plus superficiels, comme on le ferait lors d'une dissection du petit bassin, on rencontre successivement les plexus nerveux autonomes pelviens et hypogastriques (situés près des viscères), les artères puis les veines du bassin et finalement les nerfs somatiques du bassin et les troncs sympathiques, ces derniers étant adjacents aux parois pelviennes. Les nerfs somatiques du bassin sont représentés par les plexus sacraux principalement impliqués dans l'innervation des membres inférieurs et du périnée. Les portions pelviennes des troncs sympathiques sont, elles aussi, principalement destinées à l'innervation des membres inférieurs. Les deux principales sources des nerfs autonomes du bassin sont le plexus hypogastrique supérieur (fibres sympathiques) et les nerfs splanchniques pelviens (fibres parasympathiques) qui s'unissent pour former les plexus hypogastriques inférieurs et les plexus pelviens. Les fibres sympathiques pelviennes sont responsables de la vasomotricité et de la contraction des organes génitaux internes pendant l'orgasme ; elles inhibent également le péristaltisme du rectum. Les fibres parasympathiques pelviennes stimulent la vidange de la vessie urinaire et du rectum et se distribuent aux corps érectiles des organes génitaux externes où elles sont responsables de l'érection. Des fibres viscéro-afférentes accompagnent en sens inverse les fibres du système nerveux autonome. Celles qui transmettent des sensation réflexogènes inconscientes suivent le trajet des fibres parasympathiques vers les ganglions sensitifs des nerfs spinaux S2 à S4, tout comme les fibres qui transmettent les sensations douloureuses des viscères se trouvant en dessous de la ligne de la douleur du bassin (c'est-à-dire les viscères et parties de viscères qui ne sont pas au contact du péritoine, ainsi que le rectum et la partie distale du côlon sigmoïde). Les fibres viscéroafférentes qui transmettent la douleur émanant de structures sus-jacentes à la ligne de la douleur du bassin (qui sont en contact avec le péritoine, sauf pour ce qui est du rectum et de la partie distale du côlon sigmoïde) accompagnent en sens inverse les fibres sympathiques jusqu'aux ganglions spinaux thoraciques inférieurs et lombaires supérieurs.