Fractures pelviennes

Une compression antéro-postérieure du bassin se produit au cours des accidents par tassement (par ex., lorsqu'un objet lourd tombe sur le bassin). Ce type de traumatisme provoque en général des fractures des branches pubiennes. Si le bassin est comprimé latéralement, les acetabula et les iliums sont tassés les uns à la rencontre des autres et peuvent se rompre. Les fractures de l'anneau osseux pelvien sont presque toujours des fractures multiples (comminutives) ou combinées à une luxation articulaire. Il suffit pour s'en convaincre d'essayer de briser un bretzel annulaire en le comprimant en un point donné. Certaines fractures pelviennes résultent d'un arrachement osseux sous l'effet de la traction des puissants ligaments pelviens postérieurs associés aux articulations sacro-iliaques. Les fractures pelviennes peuvent résulter soit d'un traumatisme touchant directement les os du bassin, comme ceux qui se produisent lors d'un accident de voiture, soit de forces excessives appliquées par les membres inférieurs sur le squelette du bassin lors d'une chute sur les pieds. Les points faibles du bassin, qui sont souvent l'objet de fractures sont les branches pubiennes, les acetabula (et la zone qui les entoure), les régions des articulations sacro-iliaques et les ailes iliaques.

Les fractures pelviennes peuvent léser les tissus mous du bassin comme les vaisseaux sanguins, les nerfs ou les organes pelviens. Les fractures de la région pubo-obturatrice sont relativement fréquentes et sont souvent compliquées en raison des rapports de cette région avec la vessie urinaire et l'urètre (qui peuvent être rompus ou déchirés). Line chute sur les pieds ou sur le siège d'un sujet qui se trouvait sur une grande échelle peut provoquer un enfoncement de la tête du fémur au travers de l'acetabulum dans la cavité pelvienne, ce qui risque de blesser les nerfs, les vaisseaux et les viscères pelviens. Chez les jeunes de moins de 17 ans, une fracture de l'acetabulum passant par le cartilage enl'peut provoquer la séparation des trois parties constitutives de l'os coxal ; les bords de l'acetabulum peuvent également être arrachés.