Artère ovarique

Les artères ovariques (ovariennes) naissent de l'aorte abdominale, en dessous des artères rénales, mais beaucoup plus haut que l'artère mésentérique inférieure. Dans son trajet descendant, l'artère ovarique adhère au péritoine pariétal tapissant la paroi abdominale postérieure ; elle croise l'uretère en passant en avant de lui et lui fournit quelques ramifications. En pénétrant dans le petit bassin, l'artère ovarique croise la partie initiale des vaisseaux iliaques externes Elle chemine ensuite médialement dans le ligament suspenseur de l'ovaire (ligament lombo-ovarien) et entre dans la partie supéro-latérale du ligament large ; elle s'y divise en deux branches terminales, la branche ovarique et la branche tubaire (a. tubaire externe) qui irriguent respectivement l'ovaire et la trompe utérine. Ces branches s'anastomosent avec les branches correspondantes de l'artère utérine homolatérale.

Lésion iatrogène de l'uretère lors de la ligature de l'artère ovarique

L'uretère risque d'être lésé lors de la ligature des vaisseaux ovariques au cours d'une ovariectomie (exérèse de l'ovaire) ; ces deux structures sont en effet proches l'une de l'autre à l'endroit où e...